#On/Off – Quand la déconnexion ressource

#On/Off – Quand la déconnexion ressource

Si vous me suivez sur Instagram ou que vous venez régulièrement sur le blog, vous avez pu remarquer que je m’étais faite discrète, extrêmement discrète même. Les raisons sont diverses mais moins je passais de temps sur les réseaux et à m’occuper du blog, plus je me suis rappelée de ce qu’était ma vie « avant ». Avant le blog et cette connexion permanente. Aujourd’hui après deux mois d’absence je te raconte un peu tout ce cheminement. 

Se rendre compte de sa dépendance

 

Je crois qu’au fond de nous, on est tous un peu conscients de notre addiction. Je vous en avais déjà parlé dans l’article « Le jour où j’ai rompu avec mon smartphone » qui date tout de même de 2014 ! Et vous aviez été très nombreux/nombreuses à approuver. Pourtant depuis, rien n’a bougé dans la société. C’est même encore pire 🤣 Je suis fascinée de me rendre compte qu’en réunion tout le monde apporte son téléphone pro et/ou perso. En quoi en a-t-on besoin en réunion ? Certains collègues sont même étonnés de savoir que je pars déjeuner sans mon téléphone. 

La connexion permanente que j’avais/j’ai avec vous est un véritable cadeau. Je l’ai toujours dit, quand on est blogueur et qu’on a toujours quelqu’un avec qui parler c’est fascinant et extrêmement rassurant. Mais au fond ça nous oblige à poster un contenu régulier, à travailler toujours dessus (même si vous pensez parfois le contraire) et à faire des choix qui ne devraient pas en être.

Reprendre le contrôle de sa vie

 

Une fois ce constat fait, j’ai donc décidé de reprendre le contrôle de MA vie. La vraie. Celle dans laquelle il se passe tellement de choses et qui mérite plus mon attention. J’ai commencé par enlever la notion de vibreur sur mon téléphone. Quand je suis en silencieux, maintenant, rien ne se passe. Comme ça je ne suis pas esclave de la moindre vibration.

J’ai ensuite installé la dernière version IOS. Cette version qui te permet de te fixer une limite de temps passé sur certaines applications/réseaux sociaux. Je l’ai fixée à une heure par jour. Une seule petite heure. Honnêtement cela n’a pas été trop compliqué la semaine. Comme je te l’ai déjà dit je ne regarde pas beaucoup mon téléphone au travail. Une heure c’était largement suffisant. Mais le week-end… Quelle catastrophe ! Que se passe-t-il le week-end pour que j’ai autant envie de scroller ? Je me suis rendue compte du temps immense que j’avais pour moi et j’ai donc ré-inventé mon emploi du temps.

 

Le droit à la déconnexion

Avoir du temps pour soi

 

On en a du temps lorsqu’on ne le passe pas à répondre aux commentaires, aux insta-direct (mon dieu qu’ils sont nombreux les insta-direct), à prendre en photo chaque moment de notre week-end. Mon amie Madison, a même envisagé de supprimer la fonction réponse aux stories pour cette raison.

 

En me déconnectant de cette vie virtuelle, j’ai pu entre autres :

  • lire, énormément lire. Je suis membre du groupe 101 books to read et je lis au moins deux romans par mois 🙌🏻
  • retrouver ma créativité avec mon bullet journal et mes autres projets (coucou le roman que j’écris encore)
  • cuisiner et inventer mes propres recettes – Découvrez la recette des pancakes Vegan
  • jouer aux jeux de société avec ma famille. Et ça faisait une éternité que je n’avais pas fait ça !
  • ne plus être stressée par les notifications qui popaient à chaque fois sur mon téléphone

 

En y réfléchissant bien, je ne crois pas qu’un retour en arrière soi possible maintenant. Je me suis ré-habituée à cette vie d’avant, à tout ce temps pour moi, pour me développer. Je songe même à désactiver les insta-direct pour canaliser les discussions sous mes photos et mes articles. 😇

Et vous ? C’est quelque chose qui vous pèse cette connexion permanente ?
Dites-moi tout dans les commentaires 😘
droit-déconnexion
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

6 Commentaires

  1. Amelie
    17 février 2019 / 18 h 35 min

    J’aime beaucoup cet article qui me parle énormément ! J’ai été également trop dependante de mon téléphone et des réseaux ce qui m’a apporté mon lot de “tristesse” et de mal être (car oui, les réseaux sociaux ne rendent pas heureux, bien au contraire).
    Depuis que je fais mes remplacements en tant que prof des écoles je n’ai plus du tout mais alors plus du tout le temps de m’occuper de mon portable et d’aller sur les réseaux et ça fait un bien fou ! LA VÉRITÉ !
    Les téléphones et les réseaux nous font vraiment oublier les choses vraies du quotidien ce que je trouve vraiment triste.
    Comme toi, depuis ce constat, je touche de moins en moins à mon téléphone, et comme toi, je vais manger le midi avec mes collègues sans mon portable et je m’en porte très bien !
    Bisous bisous

    • Women Souls
      Women Souls
      Auteur
      17 février 2019 / 18 h 43 min

      Hello Amélie,
      Je suis ravie de lire cela ! En effet il y a un lien direct entre bonheur et réseaux sociaux. C’est indéniable. Quand on voit la “fausse” vie des autres, difficile de se contenter de la nôtre et pourtant… Je suis aussi super contente pour toi que tu aies réussi cette déconnexion dans tous les sens du terme.
      Bisous

  2. Anne
    22 février 2019 / 9 h 55 min

    Hello, comment mettre en place cette fonction IOS s’il te plaît ? c’est uniquement avec les iphones ? Gros bisous et well done 🙂

    • Women Souls
      Women Souls
      Auteur
      17 mars 2019 / 10 h 55 min

      Hello Anne,

      Trop contente que tu veuilles tester. Il faut faire cela :

      – Aller dans Réglages
      – Aller dans Temps d’écran
      – Aller dans Limites d’app

      Tu peux ensuite choisir quelles app tu veux limiter 🙂

      Bisous

  3. Romane
    27 février 2019 / 10 h 34 min

    Autant je suis vue par une geek par la plupart des gens de mon travail, autant je pense que je deviens de plus en plus raisonnée face aux réseaux sociaux et que de toute manière je n’ai quand même jamais mon téléphone sur moi et qu’il est toujours juste en vibreur (d’ailleurs pour le peu que je le mets en sonnerie, je trouve ça vraiment agressant tous ces pops). J’ai récemment désactivé mon compte Facebook (que je trouve de plus en plus inutile car les gens postent moins sur ce réseau, ou c’est une redite d’Instagram ou Twitter que j’utilise). Mon copain m’a quand même souligné que c’était le canal principal pour tous les événements organisés par nos amis donc … on verra ce que ça donne mais ça ne me manque pas pour l’instant.

    • Women Souls
      Women Souls
      Auteur
      17 mars 2019 / 10 h 56 min

      Hello Romane ! C’est super cette prise de conscience ! Je ne peux que t’encourager. Bien sûr que nos usages ont changés et que Messenger ou What’s App remplacent les sms… Mais si les gens veulent organiser quelque chose avec toi il t’enverront un sms ou t’appelleront ce n’est pas si grave 😉
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.