Et si j’annulais mon mariage ?

Et si j’annulais mon mariage ?

Il m’en aura fallu du temps pour oser poster cet article ou même prendre le temps de le rédiger. Par où commencer ? Comment poser des mots sur ce qu’on peut ressentir ? Et puis j’ai repensé à toutes les fois où j’avais osé parler publiquement de choses qu’on n’évoque pas d’habitude comme l’hypocondrie, les angoisses, l’endométriose. Vous étiez tellement à vous reconnaitre ou à recevoir des réponses à vos questions. Je me suis dit que je ne pouvais pas laisser ce sujet dans un coin de mon cœur juste parce que je n’assumais pas ce que je pensais ou parce que je ne trouvais pas normal d’avoir ces pensées. Au contraire ! Et j’espère peut-être en déculpabiliser certaines à travers cet article.

Quand je serais grande, je serais mariée et j’aurais trois enfants

L’organisation d’un mariage et plus particulièrement du nôtre nous laisse plus ou moins rêveuse selon nos tempéraments. Autant vous dire que depuis que je suis petite, je vivais pour ce moment. Un peu comme les personnages clichés des téléfilms américains. Baignée dans du Disney depuis mon plus jeune âge, le mariage était pour moi comme un but ultime et son organisation n’était que partage avec nos proches et réalisations de nos envies. Alors quand Adrien m’a demandé ma main, je me voyais déjà en train de coller mes inspirations dans un petit cahier à transmettre à ma famille #cliché.

Les désillusions

Quand vous annoncez ensuite à votre entourage que vous vous mariez il y a deux catégories de personnes :

– Les optimistes : celles qui vont se réjouir pour vous et vous demander tout le temps où vous en êtes, voir vous raconter leurs propres souvenirs d’organisations. Généralement elles en gardent un merveilleux souvenir, regrettent que ce soit déjà terminé et elles ont même hâte pour vous.

– Les indifférents : vous vous mariez, c’est chouette mais ce n’est pas une affaire d’état et on s’en préoccupera plus tard.

Et puis les optimistes étant les seuls à vous parler du mariage, ils se mettent à vous raconter en long en large et en travers tous leurs bons souvenirs : « Tu verras la première fois que tu essaieras une robe de mariée c’est incroyable », « Je me souviens on avait adoré choisir la décoration », « Tous mes proches avaient prévu un discours pour la soirée… » Alors quand toi tu essaies ta robe et que ça ne te fais rien, quand définir un thème ça te gonfle, quand aucun de tes proches ne sautent de joie à l’idée de faire un discours, quand on préfère te parler financier que réalisation et bien on se rend vite compte que notre organisation de mariage ne ressemble en rien à ce qu’on avait imaginé.

Et si j’annulais mon mariage ?

Au fur et à mesure que les désillusions  s’amoncellent, j’ai fini par me poser énormément de questions. Voici un petit échantillon non exhaustif :

– Pourquoi je ne ressens pas pareil que les autres ?
– Et si je ne ressens pas pareil est-ce que ça veut dire que je ne veux pas vraiment me marier ?
– Et si c’était parce que je n’aimais pas assez Adrien ?
– Et qu’est-ce qui se passe si je veux divorcer ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup de s’enfermer dans le mariage ?
– Et si je faisais la plus grosse erreur de ma vie ?
– Et si finalement je ne me mariais plus ?

Six ans que je suis avec Adrien, six ans que je passe de bons moments avec lui, six ans qu’on a les mêmes envies et les mêmes projets, six années où je ne me suis pas posée une seule de ces questions et voilà qu’en quelques mois je remets tout en cause. Par chance, j’ai rencontré lors de notre préparation au mariage une personne, aujourd’hui devenue une amie, qui elle aussi connaissait quelques angoisses et avec qui j’ai énormément parlé. Je ne crois pas qu’il y ait de honte à avoir à douter de soi, de son couple et du mariage. Je dirais même que c’est normal et bénéfique. Ce n’est pas facile à aborder, pas facile à accepter mais la pression sociale et de certaines personnes de l’entourage m’ont conduit inévitablement à un point de non-retour.  Pour celles qui veulent savoir : non je ne vais pas annuler mon mariage, parce que j’aime profondément Adrien. Mais aujourd’hui il faut aussi avoir le droit de dire qu’on a peur de se marier, qu’on doute et surtout réussir à vivre à deux cette organisation. Sans se préoccuper des envies ou des remarques des autres. C’est un moment qui VOUS appartient, pour célébrer VOTRE amour et VOTRE couple et finalement ça ne regarde personne d’autre que VOUS đŸ˜‰

Et vous ? Vous êtes marié(e)s ? Vous avez été confrontées à ces problématiques ? J’aimerais vraiment en parler avec vous 🙂

Suivre:
Partager:

22 Commentaires

  1. Pauline
    18 mai 2017 / 19 h 57 min

    Par oĂč commencer ??? Je ressens les mĂȘmes choses que toi. Sans la pression des proches.
    Mais toute seule en voyant la masse de choses Ă  faire, Ă  penser, Ă  prĂ©voir et l’imprĂ©vu j’ai eu les mĂȘmes rĂ©flexions et questionnement que toi! C’est d’autant plus difficile pour moi vue que je n’ai pas pu Ă©changer avec mes proches mais en lisant ton article, cela me rassure un peu !

  2. 18 mai 2017 / 20 h 19 min

    Coucou! Et bien dans mon cas, plus j’y pense et plus je me dis que mon mariage j’aimerais le faire pour mon copain et moi, et personne d’autre. Se marier puis s’envoler en lune de miel, et ne profiter de tout ça qu’ensemble, sans avoir Ă  se soucier du regard et du jugement des autres. Nous unir pour nous unir, avec rien Ă  prouver aux autres. Vraiment pas de pression, juste notre amour et nous.
    Je dis ça aujourd’hui mais si ça devait un jour arriver en rĂ©alitĂ© je penserais peut-ĂȘtre diffĂ©remment, on peut jamais vraiment savoir!
    ĂȘtre le centre de l’attention, faire la fĂȘte ect ça ne nous convient pas, mais je sais qu’en prenant cette dĂ©cision je ne pourrais que me demander si ce n’est pas une erreur aussi… (puis ce serait surement une dĂ©ception pour nos proches… mais un mariage c’est avant tout pour le couple, nan?) On est beaucoup Ă  se questionner sur tout un tas de choses Ă  ce sujet je pense haha

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 22 min

      Mais Bianca je le dis sans honte, si je devais recommencer, je le fais Ă  deux ! L’organisation c’est atroce haha et la pression de devoir ĂȘtre sur le devant de la scĂšne tout aussi difficile aussi si tu savais 😉 Je ne sais pas encore comment ça se passera le jour J, peut-ĂȘtre que je reviendrais pour te dire « il faut absolument que tu vives ça » mais pour le moment je crois qu’un mariage rien qu’Ă  deux avec les tĂ©moins ça a aussi son charme et ça prend tout son sens parce que le mariage c’est nous pas les autres 😉 Bisous

  3. 18 mai 2017 / 20 h 38 min

    Ooooh je suis triste pour toi :/ Pour ma part, j’ai attendu mon mariage depuis toute petite comme toi, et mon mari a attendu nos 9 ans de love pour me proposer…. On a prĂ©parĂ© notre mariage trĂšs vite et on n’a pas vraiment eu le temps de se poser de questions. Mais je comprends tes doutes, la pression familiale, la pression sociale en gĂ©nĂ©ral… Tu as raison d’en parler mais si je n’ai qu’un conseil Ă  te donner, c’est « souffle ». Laisse les choses venir, profites-en Ă  ta maniĂšre. Tu n’es pas obligĂ©e d’ĂȘtre en extase devant tout. Et mĂȘme si les prĂ©paratifs te laisse de glace, je suis sĂ»re que tu adoreras le jour J 🙂
    Je me permets de te laisser le lien de l’article dans lequel je raconte mon mariage en toute simplicitĂ© : http://www.lesjolisslims.com/jour-jai-dit-oui-2/
    Bon courage et plein d’ondes positives ;*

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 20 min

      Hello Delphine,
      Merci d’ĂȘtre rassurante et comprĂ©hensive. Je suis allĂ©e lire ton article et je trouve cela gĂ©nial que tu aies tout racontĂ© Ă  un endroit. Un rĂ©cit que tu pourras relire dans quelques annĂ©es et revivre ta journĂ©e comme si tu y Ă©tais. Je suis absolument fan de tes chaussures Ă  paillettes d’ailleurs mais je m’Ă©gare 😉 Aujourd’hui j’ai pris du recul, je me suis enfermĂ©e dans ma bulle avec Adrien et on continue d’organiser en se moquant de tout ce que les personnes pourraient nous dire. Plein de bisous et merci pour tes ondes positives elles ont bien voyages jusqu’Ă  moi 🙂

  4. Deborah
    18 mai 2017 / 21 h 05 min

    Coucou Joséphine ,
    Ravie de te retrouver ici. Cet article m’an’interpelle car moi aussi j’ai vĂ©cu ça… mais contrairement Ă  toi nous on s’est sĂ©parĂ©s et le couple n’a pas survĂ©cu … c’est la vie !
    En tout cas je te souhaite un trĂšs beau mariage et de trĂšs bons souvenirs !
    Il est normal d’avoir des doutes pour moi.
    À trùs bientît gros bisous

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 15 min

      Oh je suis dĂ©solĂ©e pour toi. Je sais je rĂ©ponds tard… En mĂȘme temps peut-ĂȘtre qu’il vaut mieux s’en rendre compte avant qu’aprĂšs… Plein de bisous <3

  5. Fanny
    18 mai 2017 / 22 h 13 min

    Oh j’ai eu « peur », parce qu’on suit un peu ta vie malgrĂ© tout et j’ai eu peur que vous vous sĂ©pariez ou quelque chose comme ça!
    Je pense que c’est tout Ă  fait normal. C’est une grosse prĂ©paration, ça demande du temps, de l’Ă©nergie et forcĂ©ment la relation est mise Ă  rude Ă©preuve. Mais je rejoins les commentaires prĂ©cĂ©dents, votre mariage c’est Ă  la base pour vous deux, si des choses ne te plaisent pas fais les Ă  ta/votre façon.
    Je ne suis absolument pas rendue Ă  cette Ă©tape car cĂ©libataire depuis un an et demi mais j’espĂšre que vous arriverez Ă  trouver votre bonheur dans ce mariage et bon courage pour tous les prĂ©paratifs. Le jour J sera merveilleux de toute façon puisque vous serez tous les deux 😉
    Des bisous !!!

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 15 min

      Oula non pas de sĂ©paration au programme mais comme tu le dis le mariage soulĂšve bien trop de questionnement qui je pense peuvent mĂȘme te conduire Ă  la sĂ©paration. Tu as raison le jour J sera parfait parce qu’on sera tous les deux et que je me concentrerais sur l’instant prĂ©sent. C’est un bon exercice aussi pour apprendre Ă  lĂącher prise.
      Merci pour tes gentils mots qui me réchauffent le coeur <3

  6. 19 mai 2017 / 1 h 15 min

    Je comprends tellement ton ressenti.
    Les gens pensent bien faire mais au final ils s’imposent avec leurs Ă©motions et tout ça finit par peser.
    Perso, pour avoir observé les agissements des uns et des autres, je me suis gardée de partager tout ça.
    Hormis mes sƓurs qui sont cool et tenues au secret, je n’ai rien dit pour justement Ă©viter que les autres finissent par me stresser et tout remettre en question.

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 11 min

      Tu as bien fait !!!! Au final j’aurais peut-ĂȘtre dĂ» faire comme toi. Je dirais bien que je ferais ça la prochaine fois mais j’espĂšre qu’il n’y en aura pas

  7. Elodie
    19 mai 2017 / 12 h 33 min

    Salut JosĂ©phine! Je te suis depuis pas mal de temps et je me reconnais en toi dans beaucoup de choses (je suis parisienne, je ne suis pas bien grande et je ne fais pas mes 28 ans^^). Moi aussi je m’apprĂȘte Ă  me marier aprĂšs plusieurs annĂ©es de vie commune. Je pense qu’il y a deux choses dans ce que tu dĂ©cris : la peur de l’engagement et la pression gĂ©nĂ©rale autour de l’organisation. Personnellement je suis totalement sĂ»re de moi par rapport Ă  l’engagement, mais par contre je suis du genre stressĂ©e et je suis passĂ©e par une sorte de « burn-out » par rapport Ă  la prĂ©paration! DĂšs que je me reposais, que je ne pensais pas au boulot ou autre, et bien ce qui me venait directement en tĂȘte Ă©tait la prĂ©paration du mariage! Depuis que je me suis rendue compte de ça, j’essai de relativiser au maximum. Je me dis que le lendemain du mariage je vais vraiment trouver ça bĂȘte d’avoir stressĂ© autant, et que le jour J, de toute façon, tout ne pourra jamais plaire Ă  tout le monde (et que ceux qui se permettent de juger un mariage n’ont vraiment rien compris…). Alors tant qu’on passe un bon moment avec nos familles et nos amis, ce sera dĂ©jĂ  gĂ©nial! C’est pas facile mais depuis ça va beeeaucoup mieux 🙂 🙂

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 10 min

      Bonjour Elodie,
      Beaucoup de points communs alors 😉 Je ne t’envie pas tes pensĂ©es qui rebasculent directement vers le sujet mariage dĂšs que tu as un peu de temps libre. Moi c’est tout l’inverse j’avais enfoui ce sujet trĂšs loin dans mon esprit et je refusais qu’on me pose une question Ă  ce sujet Tu te maries quand ? C’est dĂ©jĂ  passĂ© ? Plein de bonheur Ă  vous deux en tout cas.

  8. Ose_ana
    19 mai 2017 / 12 h 38 min

    Se poser des questions est plutĂŽt un garde fou et permet de remettre les choses Ă  leurs places. Un mariage est avant toute chose un engagement de deux personnes l’une envers l’autre. Ensuite il y a plusieurs modalitĂ©s pour concrĂ©tiser cet engagement. ConcrĂštement en France cela passe par un mariage civil Ă  la mairie et possiblement dans le lieu de culte de ton choix. Qu’il soit religieux ou simplement civil le mariage il s’agit bien de la formalisation ( j’ai presque envie de dire contractualisation)de l’engagement des conjoints. Le reste c’est du folklore. Du coup ça laisse beaucoup de libertĂ©. J’ai lu un article ( dont je n’ai plus la source hĂ©las) d’une sociologue qui expliquait qu’aujourd’hui le mariage Ă©tait devenu une fin en soi, une maniĂšre de se mettre en scĂšne. Bref trĂšs loin de son objectif premier. Tout ça pour dire que quelques soient tes projets il y a toujours le risque de tomber dans le paraĂźtre, de se laisser influencer/ polluer par le regard des autres. Ton ras bol dit peut ĂȘtre le besoin de te recentrer sur l’essentiel pour vous deux ( quid d’un week-end, voir d’un soir par semaine sans parler du mariage ?)

    PS: je regrette le titre un peu trop accrocheur …

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 17 h 07 min

      Hello Ana,

      Je voulais juste revenir sur le titre qui pour moi n’est pas accrocheur 🙂 J’ai sincĂšrement eu l’envie de tout arrĂȘter et de le faire en secret uniquement Ă  deux + tĂ©moins. C’est une conversation que nous avons longuement eu avec mon conjoint. Je parle d’ailleurs des diffĂ©rentes questions/raisons qui m’ont poussĂ© Ă  considĂ©rer l’annulation 🙂
      Pour le cĂŽtĂ© paraitre, je peux le concevoir mais dans notre cas c’Ă©tait surtout une peur de ne pas contenter tout le monde. Notre but ultime Ă©tait de faire plaisir Ă  tout le monde et on s’Ă©tait justement oubliĂ©s 🙂 Depuis on a recentrĂ© tout cela et on s’est dit « Quel souvenir on voudrait en avoir NOUS ? » Alors on a prĂ©vu des choses qui nous font rire, qui nous reprĂ©sentent et ce que les gens en penseront on n’en a plus rien Ă  faire. C’est un chemin qui a Ă©tĂ© trĂšs compliquĂ© Ă  prendre et je suis ravie qu’avec son soutien j’y sois arrivĂ©e. Merci beaucoup en tout cas pour ton approche plus « sociologique » c’est hyper intĂ©ressant d’y rĂ©flĂ©chir. Dommage que tu n’aies pas retrouvĂ© l’article 🙂
      Bisous

  9. 20 mai 2017 / 23 h 10 min

    Coucou JosĂ©phine ! Alors voici mon ressenti de mariĂ©e +1 an : comme tu le dis, le mariage on le rĂȘve, on l’imagine dĂšs toute petite (coucou Disney). je n’ai pas Ă©chappĂ© Ă  la rĂšgle ! Aussi, en miss je contrĂŽle tout que je suis, je savais EXACTEMENT ce que je voulais et Ă  quoi ressemblerais ma robe, et la dĂ©co, etc etc… Et j’ai fais TOUT LE CONTRAIRE ! Mon aujourd’hui mari est ce que je ne suis pas : zen, no prise de tĂȘte. Pour le lui le mariage c’Ă©tait au final l’essentiel : s’engager. Le reste du superflus. Alors aprĂšs l’euphorie de la demande, qd on s’est posĂ© pour dĂ©cider de ce que l’on voulait comme mariage, deux options se sont offertes Ă  nous : soit on la jouait bridezilla et lĂ  on le savait c’Ă©tait un coup Ă  tout annuler au dernier moment, soit on la jouait dĂ©tendu. On a choisi cette option et sincĂšrement je ne le regrette pas ! Je n’ai pas organisĂ© le mariage de princesse que j’avais imaginĂ© Ă  10 ans, je n’ai pas portĂ© une meringue Ă  la Cendrillon mais tout au contraire une robe sirĂšne qui a remportĂ© tous les suffrages, je n’ai pas engagĂ© de traiteur qui a fait dĂ©gustĂ© 10 sortes de foie gras, 5 sortes de canards et 40 desserts (j’exagĂšre hein ^^), je n’ai pas imposĂ© de tenue Ă  mes tĂ©moins, je n’ai pas dĂ©pensĂ© 5000euros dans ma dĂ©co. Il y avait ce qu’il fallait lĂ  oĂč il fallait, mais sans fioritures, sans en faire des caisses, et au final on a fait un mariage trĂšs serein, Ă  aucun moment je n’ai Ă©tĂ© stressĂ©e par l’organisation, je ne me levais pas mariage, je ne me couchais pas mariage, je me gardais juste quelques moments par ci par lĂ  pour checker et savoir oĂč j’en Ă©tais et avancer pas Ă  pas dans mon organisation. les choses se sont faites naturellement et sans pression.
    Autre point important : les autres. Les autres auront toujours quelque chose Ă  dire, auront toujours mieux fait que toi, auront toujours vĂ©cu ça avant toi, auront toujours un « conseil » Ă  te donner et les autres iront toujours comparer ton mariage Ă  celui de machin chouette. Sauf qu’en l’occurrence ce ne sont pas les autres qui se marient c’est toi. C’est TON mariage, VOTRE mariage, et il est important que LES AUTRES le comprennent et l’intĂšgrent. Pousse une gueulante s’il le faut (c’est ce que j’ai fait) mais surtout ne te laisse pas dĂ©border ni dĂ©gouter par ces autres.
    Garde toujours ceci en mĂ©moire : L’important c’est vous deux et ce que vous voulez vivre comme mariage.

    De la pression naĂźt le doute, alors comme le dit Ose_Ana, faites vous une parenthĂšse de non mariage, Ă  ne penser qu’Ă  vous et rien d’autre, relativisez, et tu verras ça ira mieux. 🙂

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 16 h 59 min

      Bonjour Malo.
      Bon comme je l’ai dis Ă  Flo, je suis en retard dans mes rĂ©ponses mais je suis lĂ  aujourd’hui Le problĂšme tu l’as Ă©galement trĂšs bien soulevĂ© c’est aussi cette pression que JE nous mets. J’en ai conscience. Depuis cet article on a pris du recul, mon EVJF avec mes copines m’a aussi fait Ă©normĂ©ment de bien parce que toute seule sur Paris l’organisation est un peu tristoune. Mais quand j’ai rĂ©alisĂ© qu’elles seront lĂ , que ma famille aussi, je me suis que ça ne pourrait ĂȘtre qu’une belle journĂ©e. Que ma dĂ©coration soit digne des plus grands films amĂ©ricains ou non Merci pour tes mots. Vous ĂȘtes d’une bienveillance qui m’aide tellement, tu n’as pas idĂ©e. Merci beaucoup <3

  10. 21 mai 2017 / 9 h 51 min

    Salut !
    Ce que tu dĂ©cris est tout Ă  fait normal et si il y avait moins de tabou Ă  en parler, certains couples s’en sortiraient mieux.
    Je me suis mariĂ©e il y a pile un an et je crois que si le jour J a Ă©tĂ© aussi sensationnel, sans fausse note, sans angoisse, c’est parce qu’on a acceptĂ© de passer par cette pĂ©riode pas toujours facile des mois qui prĂ©cĂšdent.
    En fait, on est bien d’accord. Ton couple, mariĂ© ou pas, ça change rien Ă  votre amour, Ă  ce que vous ressentez.
    Comme dirait l’autre, l’enfer, c’est les autres.
    Mes beaux-parents disaient qu’il n’y aurait pas assez d’alcool ; que notre organisation prĂ©voyait que la fĂȘte se terminerait trop tĂŽt, que personne n’allait s’amuser… Qu’on avait choisi un endroit trop joli, qu’un mariage ça se faisait dans une salle communale.
    Mon pĂšre lui n’arrĂȘtait pas de s’inquiĂ©ter que les frais ne soient pas rĂ©partis Ă©quitablement entre tout le monde… Ma mĂšre s’inquiĂ©tait que la nourriture ne soit pas assez gastronomique…
    Je dĂ©cerne toutefois le pompon Ă  mon frĂšre, qui a trouvĂ© le moyen de tromper sa copine avec ma meilleure amie et qui ensuite m’a annoncĂ© que comme sa copine ne voulait pas avoir Ă  croiser ma meilleure amie, si ma meilleure amie Ă©tait prĂ©sente Ă  mon mariage, lui ne viendrait pas. Et mes parents qui commençaient Ă  me dire que c’Ă©tait la famille le plus important, qu’on s’en fichait de ma meilleure amie (alors que c’est leur filleule Ă  tous les deux…)

    Il y a des annĂ©es, j’ai failli me marier. Trois mois avant le mariage, mon fiancĂ© s’est tirĂ© avec une autre avec laquelle j’ai dĂ©couvert ensuite qu’il m’avait trompĂ©e allĂšgrement. Je ne lui en veux pas aujourd’hui, il aurait pu s’y prendre mieux, mais nous Ă©tions trop jeunes, il y a des choses que je n’avais pas comprises… Mais quand mon mari m’a demandĂ©e en mariage, mĂȘme si j’ai acceptĂ© sans l’ombre d’une hĂ©sitation, j’avais trĂšs peur de me retrouver dans des angoisses liĂ©es Ă  cet Ă©vĂ©nement traumatisant. Pourtant, ça n’est arrivĂ© Ă  aucun moment. J’Ă©tais en totale confiance, je n’y ai pas pensĂ© une seule seconde.
    Par contre, toutes ces remarques, ces pressions de la famille ont fini par nous mettre sur les nerfs. Il y a des moments oĂč on s’est engueulĂ©s, alors que ça ne nous arrivait jamais. OĂč j’ai eu un peu envie de tout laisser tomber. Pas Ă  cause de lui, mais Ă  cause de cette organisation monstre.

    Et puis on a dit stop. On a dit que c’Ă©tait notre mariage. Que ce qu’on ne voulait pas, on n’en voulait pas et que personne n’avait rien Ă  y redire. On est devenus plus fermes, peut-ĂȘtre un peu moins agrĂ©ables Ă  vivre pour ceux qui avaient toujours quelque chose Ă  dire, mais nous, on s’en est trouvĂ©s beaucoup beaucoup mieux.

    En fait ce que je veux te dire, c’est que ce qui pourrit le plus le couple et qui donne le plus de doutes, de questions, c’est brusquement cette espĂšce d’Ă©norme machine qui se met en place dĂšs qu’on se marie. La pression sociale, les remarques plus ou moins mal placĂ©es… Et lĂ  c’est Ă  vous de dire ce que vous voulez, c’est votre journĂ©e. Si vous voulez quelque chose de simple, quelque chose de non conventionnel, on s’en fout des conventions, il faut juste que vous soyez heureux.

    Maintenant, je pense aussi que cette Ă©norme pression, cette Ă©norme prĂ©paration est utile. Quand on se marie, c’est un engagement que l’on prend pour la vie. A mes yeux ça a une valeur trĂšs importante. Je trouve que tout ce bazar autour du mariage nous permet de prendre conscience de l’ampleur de cet engagement.
    Se poser des questions sur son couple, c’est une bonne chose. Parfois, en rĂ©alitĂ©, les questions, elles existent au fond de nous quelque part, mais la routine, le petit bonheur quotidien font qu’on ne se les pose pas, qu’on prĂ©fĂšre les ignorer. Faire face Ă  cette pression monstre oblige Ă  se demander si vraiment, c’est ça qu’on veut, parce qu’affronter tous ces prĂ©paratifs et cette organisation pour quelque chose qu’on ne veut pas vraiment, tout d’un coup on se rend compte qu’on n’est pas chaud pour ça.
    Moi je me souviens de m’ĂȘtre dit que l’organisation du mariage Ă©tait tellement monstrueuse que je ne pouvais pas imaginer l’avoir fait pour rien. En somme, j’avais l’impression que ça donnait du poids Ă  notre engagement, un poids concret.

    Si ton couple est vraiment solide, laisse venir ces doutes et ces questionnements, regarde-les, soupĂšse-les et laisse-les filer. Ils ne sont pas graves, ils sont normaux.
    Si rĂ©ellement ton couple est sĂ©rieux, rien de tout ça ne le fichera en l’air.
    Il y a malheureusement des couples qui se sĂ©parent Ă  ce moment-lĂ , Ă  mon sens c’est plutĂŽt une bonne chose. Il vaut mieux que ce soit maintenant qu’aprĂšs.
    Pour moi prĂ©parer son mariage c’est beaucoup de joie et de plaisir mais aussi une Ă©preuve et cette Ă©preuve est nĂ©cessaire pour savoir ce que vaut vraiment notre couple.

    Bon, je t’ai Ă©crit un pavĂ©, je suis dĂ©solĂ©e. J’espĂšre que ça t’apportera quelque chose.
    En tout cas plein de bonheur Ă  vous deux.

    • Women Souls
      Auteur
      13 août 2017 / 16 h 55 min

      Tu sais quoi Flo ? Merci pour ton pavĂ© ! Je rĂ©ponds un peu en retard je sais mais tu as vĂ©cu tellement de choses Je suis trĂšs admirative que malgrĂ© tout ce par lequel tu es passĂ© tu as rĂ©ussi Ă  faire de cette journĂ©e une magnifique journĂ©e. Clairement, ça me donne de l’espoir. Alors merci d’avoir partagĂ© ton histoire avec moi, de t’ĂȘtre un peu confiĂ©e, tu n’imagines pas Ă  quel point ça m’a aidĂ© 🙂 3 mois plus tard, on a retrouvĂ© une certaine motivation (tu me diras Ă  un mois du mariage il serait temps) et on avance comme bon nous semble. Si les gens ne sont pas contents, ils peuvent toujours ne pas venir. On ne comptera que sur ceux qui feront passer notre bonheur avant leurs envies 😉 Plein de bisous et beaucoup de bonheur aussi Ă  vous deux ❀

  11. Mathilde
    14 septembre 2017 / 18 h 42 min

    Ça va aller, je pense qu’on passe toutes par lĂ  mĂȘme si on en parle pas toujours 😉

    Un bisous Ă  vous deux !

    • Women Souls
      Auteur
      14 septembre 2017 / 19 h 05 min

      Ooooooh Mathilde je pense beaucoup Ă  toi !!!! C’est trĂšs bientĂŽt pour toi aussi <3 Quand est-ce que tu viens manger avec nous ? 🙂
      Plein de bisous et bon courage pour cette derniĂšre ligne droite !

  12. 17 septembre 2017 / 9 h 48 min

    Bonjour Joséphine,

    Je ne suis pas mariée et je ne me marierai pas prochainement. En revanche, mon frÚre a sauté le pas récemment.
    Je l’ai accompagnĂ© durant les prĂ©parations et particuliĂšrement durant la sienne (le choix du costume et l’EVG). Sans ĂȘtre directement concernĂ©e, je sentais que le couple traversait des moments de doute mais n’est-ce-pas une bonne chose? AprĂšs tout, le mariage est une Ă©tape importante de la vie d’un couple, un engagement. Il n’y a pas d’idĂ©al de pensĂ©e, si on peut l’appeler comme ça, mais une pĂ©riode qu’un couple vit et qui concerne que le couple. Pour faire plus simple, je pense comme toi ^^

    Bonne continuation dans les préparatifs!
    Bon dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.