Ce que je n’ai PAS fait pendant le confinement

Jour 49. J’ai à la fois envie de dire « Déjà ? » et à la fois « Mon dieu ». Cette période et ce confinement rend le rapport au temps très différent de ce qu’on a connu. Alors que chacun essaie de s’adapter à cette nouvelle vie jour après jour, alors que les réseaux sociaux n’ont plus l’opportunité de nous donner envie avec les voyages ou les vies magiques sur écran glacé, je ressens une pression nouvelle : celle de la productivité.

La culpabilité

 

Je vais tout de suite mettre le choses au clair dès le début : je n’ai RIEN foutu depuis que j’ai une raison valable de rester enfermée chez moi. Ou en tout cas, pas comme les autres. Et petit à petit, voir ces personnes partager tout ce qu’elles font et comme elles occupent bien leur vie pendant ce confinement m’a rendu nerveuse, stressée voir même angoissée. J’ai refusé d’accepter que je n’avais finalement pas trop le temps, que notre bébé était toujours chez nous et demandait beaucoup d’attention, que je ne m’ennuyais pas. Mais à force d’entendre les gens dire « C’est long, je m’ennuie« , ou partager des vidéos ou articles « Idées pour s’occuper pendant le confinement« , je me suis sentie en décalage. Je ne comprenais pas pourquoi moi je n’étais pas dans cet état d’esprit.

 

L’acceptation

 

Il faut prendre du recul et accepter. Se dire que la période est si troublante que chacun se doit de gérer comme il le peut. Si c’est d’être méga-productive pour combler le vide et le manque de socialisation, c’est ok. Si c’est de rester dans son lit pour regarder Netflix ou jouer à Animal Crossing c’est aussi ok. Et si c’est de marcher une heure par jour parce qu’on n’arrive pas à être enfermé chez soi et bien…c’est ok. C’est ce que ce confinement à continuer de m’apprendre : la tolérance et l’acceptation de sa situation mais aussi de celle des autres.

Mais comme je voulais aussi te déculpabiliser si jamais tu étais dans la phase « Culpabilité » justement, voici une petite liste qui devrait t’aider à respirer à nouveau.

Ce que je n’ai PAS fait pendant le confinement

 

  • j’ai filmé des vidéos que je n’ai jamais montées
  • je n’ai pas écrit un mot de plus pour mon roman
  • je n’ai pas avancé sur ma pile à lire
  • je n’ai toujours pas accroché les cadres de mon salon
  • je n’ai pas vidé les derniers cartons
  • je n’ai pas avancé sur mes séries en retard
  • je n’ai quasiment pas écrit d’articles de blog

 

J’espère que cet article pourra t’aider, d’une manière ou d’une autre, autant qu’il m’a fait du bien lorsque je l’ai rédigé.  Merci de me lire ❤️

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

3 Commentaires

  1. 4 mai 2020 / 11 h 00 min

    Hello!!
    Je me sens moins seule du coup, merci!! Je vois des copines qui font plein de chose (comme d’habitude) et moi rien. Je suis une grosse flemmarde et je l’accepte … mais pas tous les jours 🙂
    Merci pour tes newsletters, c’est un de mes kiffs de la journée !

  2. Pascaline
    4 mai 2020 / 21 h 58 min

    Merci pour cet article! C’est vrai que même en cette période (voire même encore plus en cette période), les injonctions à la productivité continue et ça peut être fatiguant, chacun.e vit la situation comme iel le souhaite et ne devrait pas se sentir obligé de faire quelque chose en particulier. Moi c’est un peu l’inverse ahah, j’ai des partiels à passer donc je travaille pas mal mes cours et je « culpabilisais » presque, ou du moins je ressentais un certain agacement, de ne pas réussir à faire toutes ces choses comme rattraper son retard dans ses séries ou ses livres que tout le monde vantait sur les réseaux sociaux. Parce que je ne m’ennuie pas non plus en cette période, bien au contraire, je ressentais aussi un certain mal-être de voir tout le monde dire « des idées pour occuper le temps pendant le confinement » partout. Mais comme toi j’ai appris à accepter la situation et je me suis rappelée de pourquoi je devais travailler et ça se passe mieux 🙂

    Merci pour tes newsletters qui mettent toujours de bonne humeur 🙂

  3. Marion
    18 mai 2020 / 10 h 56 min

    Même si j’ai été plutôt productive, il m’est arrivé de culpabiliser en voyant touuuut ce que les gens ont fait pendant ce confinement ! Mais après tout instagram n’est pas mon métier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.