Suis moi ici:

Les 5 choses que j’ai apprises en 2016

Au revoir, goodbye, ciao, adiós 2016 et bon vent ! Non je ne vais pas regretter l’année qui s’est écoulée et qui, globalement, n’a été que la continuité de la fin de l’année 2015. Rien de très bon que je ne veux garder dans le monde et rien d’incroyable non plus dans ma vie personnelle. Une année de transition, je l’espère, mais qui m’a néanmoins permis d’apprendre 5 petites choses sur vous et sur moi.

Aider les autres, ça vous intéresse

Je pense que depuis que je suis petite, j’ai ce besoin irrévocable d’aider les autres. Parfois en m’impliquant un peu trop et en ne sachant plus faire la part des choses. Il parait que ça s’appelle être hypersensible. Alors je me suis dit qu’avec le peu de notoriété que j’ai, je pourrais l’utiliser pour vous parler de choses vraiment importantes comme l’endométriose ou organiser quelques petites actions pour qu’on puisse toutes contribuer à soutenir une association. Les deux vides-dressing que j’ai fait en octobre et novembre m’ont permis de vendre pour la bonne cause quelques-unes de mes affaires. Mais le plus fou c’est d’avoir vu que vous avez répondu présentes et que vous vous êtes toutes senties impliquées dans ces actions. J’ai eu l’impression que ça rendait la blogosphère un peu moins superficielle et je vous en remercie. Comme organiser des vides-dressing est compliqué, je vais mettre à jour ma boutique en ligne pour vous permettre de continuer à contribuer aux associations qui me tiennent à cœur. Je vous en reparlerais début 2016 et j’espère que vous serez au rendez-vous 😏

J’aime le foot

A moins de ne me suivre que depuis quelques jours, il est impossible que tu sois passé à côté du fait que je me suis découvert une passion pour le foot. La faute de ma copine Laura, qui pour l’Euro 2016, m’a conseillé de regarder. Que ce soit parce que cela avait lieu dans notre pays, parce que l’équipe est incroyablement sympathique ou parce que cela m’a fait partager quelque chose avec Adrien et ma famille, je suis tombée dans le foot et j’adore cela. Je suis même allée au stade deux fois c’est pour dire ! Et visiblement, suite à mon article à ce sujet, on est plutôt nombreuses à suivre les Bleus maintenant.

Je suis une contrôle freak

Bon ça, je m’en doutais un peu. Il n’y a qu’à voir comment je range compulsivement l’appartement dès que je le peux ou comment j’organise mes dossiers sur le bureau de mon ordinateur. Mais l’organisation de mon mariage a encore plus révélé ce trait de caractère. To do list, rétro planning, tâches réparties, points toutes les deux semaines avec Adrien… Je gère tout cela d’une main de fer et je devrais peut-être apprendre à mettre de l’eau dans mon vin. Je suis une vraie bridezilla et j’assume moyennement.

Ma communauté est formidable

Quand j’ai commencé le blogging, je l’avoue, je ne savais pas vraiment ce que c’était. Pour moi c’etait un mélange de skyblog et forum et je doutais fortement qu’un jour quelqu’un vienne me lire et encore moins ne me réponde. Et puis petit à petit, vous avez été de plus en plus nombreuses et aujourd’hui, je le répète, j’ai une chance incroyable d’avoir une super bande de copines. Pour certaines comme Keren, Laura, Charlène, Lucie, Clémentine et plein d’autres encore, nous sommes passé du virtuel au réel. Et pour toutes les autres, c’est presque comme si c’était pareil. C’est une sensation inexplicable de pouvoir discuter avec vous tous les jours, d’avoir vos conseils, vos témoignages et toutes vos bonnes astuces. Je me sens tellement aidée avec vous et peu importe le sujet, j’ai toujours une réponse. Une nouvelle fois merci d’avoir passé cette année avec moi <3

Je suis plus aventurière qu’avant

Partir dans un pays inconnu, qui ne parle pas notre langue ? Jamais ! Tester des attractions à sensations à Disney ? Jamais ! Prendre l’avion ? Jamais ! Voilà à peu près tout ce que je ne faisais pas il y a deux ans par peur panique de me lancer. Vivre avec Adrien, qui lui n’a peur de rien, m’a permis d’évoluer un peu sur le sujet et quelle libération ! Parce que vivre c’est prendre des risques (raisonnés hein) et quelle agréable sensation quand on dépasse ses peurs.

Et vous, qu’avez-vous appris sur vous ou sur les autres cette année ? J’ai envie de savoir quel bilan vous faites de 2016, c’est toujours bon d’apprendre des autres 💝

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager
Leave a comment
Article précédent Article suivant

Vous allez aussi aimer

4 petits mots doux

  • Répondre Julie Vd

    Moi j’ai appris que j’étais maniaque. Que j’avais besoin de tout contrôler mais qu’il fallait aussi que je me relâche sur certaines choses et que je laisse quelqu’un d’autre prendre le relais à ma place.

    J’ai appris aussi que j’étais malade et qu’il était grand temps que je me soigne.

    J’ai appris qu’il restait encore des gens bien et honnête. Que l’être humain n’était pas si pire que je le pensais.

    J’ai appris qu’il fallait que je me fasse confiance en moi et en la maman que je suis. Que si je sentait que quelque chose n’allait pas il fallait que j’en parle et que j’insiste.

    J’ai beaucoup à apprendre et j’apprends encore mais ce sont les points importants pour moi à retenir de cette année passée.

    Je suis aussi fan de football ou plutôt des bleus et bien que je sois encore hésitante, j’hésite plus à partir à l’aventure ! D’ailleurs, un beau voyage se prépare et j’ai hâte !

    Belle fin d’année à toi Joséphine.

    30 décembre 2016 at 10 h 23 min
  • Répondre Constance

    J’ai appris qu’on ne peut pas forcer les gens à s’investir quand ils ne le veulent pas et qu’il y a toujours une solution pour s’en sortir. J’espère comme toi que 2017 sera plus joyeuse. Vivement demain finalement !
    Bonne fin d’année.

    31 décembre 2016 at 10 h 00 min
  • Répondre Elise

    Bonne année ! Je n’avais pas vu ton article encore mais c’est une jolie façon de faire un bilan. Pour ma part j’ai appris à me connaître et à accepter que les imprévus ne sont pas toujours mauvais.

    3 janvier 2017 at 10 h 45 min
  • Répondre Anouk

    Je trouve que c’est une très bonne façon de résumer son année.
    Moi j’ai appris que tes ennemies de hier peuvent être tes amies de demain et que avoir une super bande de copines c’est possible
    Bonne année !

    5 janvier 2017 at 21 h 54 min
  • Discutons ensemble

    *